Deux jours entre Hiroshima et Miyajima

Je suis dans le train direction Hiroshima, j'échange avec une japonaise assise à mes côtés. Elle me donne quelques conseils notamment sur des spécialités culinaires à tester. Hâte d'arriver à Hiroshima et aussi un peu sur la réserve. Oui car cette ville est connue pour le drame qu'il y a eu lors de la seconde guerre mondiale. J'ai donc un peu peur de ressentir toute cette triste énergie et surtout de trouver une ville encore meurtrie par cette tragédie. Mais vous allez découvrir dans cet article qu'Hiroshima est une ville solaire, pleine d'espoirs et d'énergies positives. Traveltothemoonandback hiroshima japon japan travel blog voyage photographie

Une journée à Hiroshima
-----------------------------

Mercredi 3 Avril 2019:

N'ayant qu'une journée à Hiroshima, je décide simplement d'aller me balader dans la ville et d'aller au grès de mes envies. Je me dirige vers le boulevard de la paix. C'est un immense boulevard qui relie le parc Hijiyama et le parc de la Paix. C'est au parc de la Paix que je souhaite me rendre.
Dans ce parc, il y a le musée du Mémorial pour la Paix. Mais aussi le Mémorial National de la Paix de Hiroshima dédié aux victimes de la bombe atomique et le Cénotaphe.

Ce qui me plait au premier coup d'oeil, c'est bien évidement la propreté (mais au Japon c'est partout comme cela). Puis tous les messages de paix que tu peux retrouver sur des plaques au sol, sur des monuments dédiés. Il y a ce côté très paisible et calme que l'on ne retrouve pas partout.

Parc de la Paix
--------------

En arrivant au parc, je vois tout de suite cette grande et belle allée fleurie qui longe la rivière Motoyasugawa. C'est l'heure du déjeuner. Les japonnais en profitent pour faire leur pause sous les cerisiers. Ils profitent de ce moment de détente. Je fais de même, je me détends et j'admire les jolies fleurs de cerisier. J'essaye de m'imprégner de cette belle atmosphère que dégage Hiroshima.

Ensuite, je décide de faire le Mémorial National. En effet, c'est un bâtiment entièrement dédié aux victimes. C'est très prenant. Il y a inscrit sur les murs tous les noms des victimes, des photos marquantes, puis un film avec des témoignages. Pour finir, je crois que c'est la vidéo qui me bouleverse entièrement. La ville a été ravagée, des familles ont péri, le peu de survivants nous témoignent l’atrocité qu'ils ont vécu, leur désespoir et la souffrance qui ont suivi le bombardement.

Etant plutôt de nature sensible, j'ai mon coeur et ma gorge qui se serrent. Je me mets à leur place et ressens toute la douleur. C'est insoutenable et je me doute bien que ce qu'ils ont vécu, ressenti et ressentent toujours est mille fois plus intense que ce que je peux ressentir en regardant cette vidéo.

Vague d'Amour
----------------

A la fin du Mémorial, je pense à ma famille et mes proches et je leur envois une immense vague d'amour.
Je m'assis dans l'herbe et regarde autour de moi.
Les gens sont souriants. Il y a un couple avec un bébé près de moi. Ils sont heureux, ils fêtent Hanami (souvenez -vous, ils célèbrent les cerisiers en fleurs, l'espoir d'un nouveau départ, du recommencement).

Cela m'apaise, je respire le bon air frais.

Message de Paix
------------------

Plus loin dans le parc, il y a une statue dédiée aux enfants victimes de la bombe atomique. On y voit Sadako Sasaki. Une fillette japonaise née en 1943 et décédée en 1955 à l'âge de 12 ans d'une leucémie due à la bombe atomique. Durant la maladie elle construisait des grues en papier (en Origami, art japonais) dans l'espoir de guérir. Elle est aujourd'hui, grâce à ses grues, un symbole de paix. On la voit tenant dans les mains une immense grue.

Des milliers de grues en papier du monde entier sont déposées quotidiennement autour du monument, car selon une ancienne tradition japonaise, celui qui plie un millier de grues peut voir son souhait exaucé. Ces origamis servent de symbole aux enfants qui les réalisent et à ceux qui visitent le monument, signifiant leur souhait d'un monde sans guerre nucléaire ; car Sadako est morte à la suite d'une leucémie induite par les irradiations, avant qu'elle n'ait pu faire mille grues en papier elle-même.

Le Dôme de la bombe atomique
-------------------------------------

Je poursuis mon chemin vers le Dôme de la bombe atomique. Effectivement, le 6 Août 1945, l'explosion de la première bombe atomique mondiale provoqua de grands dégâts. Le feu ravagea toute la ville. Le Dôme qui a été détruit partiellement lors de ce bombardement est devenu un symbole. En effet, il a pour vocation de transmettre les ravages de la bombe atomique. Egalement, d'aspirer à l'abolition des armes nucléaires ainsi qu'à la paix perpétuelle. Il a d'ailleurs été classé Patrimoine mondial de l'UNESCO en 1996.

Des fleurs partout
--------------------

A Hiroshima, il y a des fleurs partout. Puis avec les cerisiers qui fleurissent un peu plus chaque jour, c'est une ville magnifiquement colorée qui se dévoile devant nos yeux.

Il y a vraiment cette atmosphère de paix et de positive attitude qui se dégagent de cette ville. C'est beau de voir à quel point la ville s'est reconstruite. Personne n'oubli ce drame, mais les habitants d'Hiroshima vivent et avancent vers la paix. Pour finir, ils la propagent le plus possible autour d'eux avec une telle énergie.

Découverte culinaire
------------------------

Rappelez-vous au début de l'article, je vous ai dit que j'avais rencontré dans le train une japonaise qui m'a conseillé deux spécialités d'Hiroshima. C'est donc avec la coloc de ma chambre de l'auberge que nous partons à la recherche de l'une de ces spécialités.

Je ne retrouve pas les photos des deux spécialités malheureusement. J'ai donc pris des photos sur google afin que vous puissiez voir à quoi elles ressemblent.

Nous trouvons un restaurant dans une des rues animées d'Hiroshima. Je commande un Hiroshima Yaki, un plat typique. On y trouve des nouilles, des oeufs et divers ingrédients comme du porc ou de la dinde, des légumes en tout genre... C'est assez spécial visuellement et le goût assez gras. Cependant, je suis ravie d'avoir goûter, mais je n'en mangerai pas tous les jours haha!

Puis il y a Momiji manju, une pâtisserie typique de la région. Plus particulièrement, une spécialité de l'île de Miyajima où je vais me rendre demain. Il s'agit d'une pâtisserie traditionnelle en forme de feuille d'érable, fourrée à la pâte de haricots rouges Azuki.

J'ai été agréablement surprise par le goût. Un chouilla bourratif, mais en dégustation avec un thé c'est le parfait snack à Hiroshima.

Ils utilisent beaucoup l'haricot rouge pour les pâtisseries. J'ai l'impression que ça remplace le chocolat. Les pains ou brioches au chocolat qu'on connait en France, on les retrouve à l'haricot rouge au Japon. Ça vous tente?

 

 

L'île de Miyajima
--------------------

Jeudi 4 Avril 2019:

Aujourd'hui, direction l'île de Miyajima. Célèbre pour son sanctuaire et d'avantage pour son Torii flottant, Miyajima fait partie des 3 plus beaux sites du Japon. C'est à 30 minutes d'Hiroshima. Il faut emprunter le ferry pour y accéder.  C'est donc de bon matin que j'arrive sur cette île. Il fait magnifiquement beau et bon. Le printemps, le vrai, arrive enfin sur le Japon.

La particularité de ce Torii est qu'il est dans l'eau, comme s'il flottait. Nous pouvons l'observer depuis la rive, mais aussi quand c'est marée basse, nous pouvons aller le voir de plus près. Il est d'ailleurs jumelé au Mont-Saint Michel, cool non?

Il y a des tas de choses à faire sur cette île, dont une jolie randonnée qui mène au sommet avec une vue incroyable. D'ailleurs il est possible d'accéder au sommet en voiture. Mais vous me connaissez, j'aime la difficulté et la récompense est toujours meilleure à la fin. Et croyez moi, ce fût le cas!

Une autre spécialité culinaire
----------------------------------

Qui dit mer, dit poissons et fruits de mer. Ici au Japon, ils mangent beaucoup d’huîtres, notamment des huîtres cuites et frites. Intéressant n'est ce pas? Cela a éveillé ma curiosité. On dit souvent que la cuisine japonaise est super saine mais je peux vous dire que j'ai pu tester énormément de spécialités vraiment pas super healthy.

Alors les huîtres frites comment c'est? Et bien c'est vraiment pas mauvais pour tout vous dire. Servi avec du riz, c'est un plat qui vous tient au corps haha!

 

Deux jours intenses
-----------------------

Me voilà à la fin de mes deux jours à Hiroshima et Miyajima. Deux jours intenses en émotions. Ma première journée à Hiroshima m'a bouleversé, puis celle à Miyajima m'a exténué haha. Oui la randonnée était assez intense pour une simple petite balade de santé.

J'espère vous avoir fait voyager et vous avoir donné envie de partir dans ce coin du Japon.

Mon voyage au Japon est assez chargé et je me pose finalement que très peu de temps dans chaque ville.

Pour finir ces trois semaines de périple, je me suis posée quelques jours à Osaka. Je vous donne rendez-vous très prochainement pour la suite de mes aventures au Japon.

Léa

 

Léa apprentie voyageuse, partage avec vous toutes ses aventures autour du monde! Après son expérience en tant que fille Au pair aux Etats-Unis, elle décide de créer son propre blog voyage. Comme un journal de bord de ses impressions, émotions et découvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :